Collections permanentes

Rénové depuis 1994, le musée de Cambrai déploie sur 3000m2 ses collections permanentes. Celles-ci vont de l’Antiquité jusqu’à nos jours.

Le département Archéologie est installé dans les deux étages de caves voûtées de l'hôtel de Francqueville. Après une évocation de la préhistoire, l'archéologie classique (Etrurie, Grèce) est mise en parallèle avec celle de l'époque gallo-romaine dans le Nord de la France. Deux thèmes sont traités : la céramique et l'inhumation.
L'époque mérovingienne est représentée essentiellement par des objets provenant de sites des environs de Cambrai, Les-Rues-des-Vignes et Busigny, fouillés en 1986. Ce département se termine par une section d'ostéo-archéologie qui raconte les aventures du corps pour mieux comprendre le quotidien et l'environnement de l'homme du Haut Moyen Age.

Le département consacré au Patrimoine de Cambrai débute par un spectacle audiovisuel retraçant l'histoire de la ville couplé au plan en relief de la ville de Cambrai telle qu'elle était en 1711.
Ainsi, après s'être familiarisé avec l'histoire surprenante et atypique de Cambrai, le public découvre les vestiges d'un patrimoine remarquable, témoin du rayonnement culturel de la cité du XIIe au XVIIIe siècles. L'ensemble le plus rare provient de l'abbaye fondée sur le site du Mont-des-Boeufs par l'un des premiers évêques de Cambrai, Géry, et détruite par Charles Quint en 1543 pour y élever la citadelle. On entre ensuite dans l'espace consacré à l'ancienne cathédrale de Cambrai, "merveille des Pays-Bas", vendue comme bien national sous la Révolution et démolie pierre à pierre. Décorée d'une centaine de sculptures en albâtre, dix seulement nous sont parvenues, dont un Saint-Sébastien, chef-d'oeuvre de la fin du XVIe siècle.
L'objet le plus spectaculaire de la seconde partie est sans conteste le char de procession des chanoinesses de Sainte-Aldegonde de Maubeuge, pièce unique dans les collections françaises, datant de la première moitié du XVIIIe siècle.

L’importante collection Beaux-Arts fait la part belle à la peinture des Pays-Bas de la fin du XVIe et du XVIIe siècles (paysages, portraits, natures mortes, scènes de genre).
Entre 1860 et la Première Guerre mondiale, le musée de Cambrai connut une période de prospérité qui explique l'abondance des peintures et des sculptures du XIXe siècle et du début du XXe siècle. A peu près tous les courants artistiques sont présents: orientalisme et «exotisme» (Ingres, Chassériau), réalisme bourgeois (Carolus Durand, Lucien Jonas, Jules Breton, Schryver, Muenier...), pré-impressionnisme (Boudin, Lebourg...), impressionnisme (Marie Bracquemond...).
De nombreuses œuvres – des portraits figuratifs pour la plupart - illustrent , avec leur diversité, une partie de l’art moderne ( Kees Van Dongen, Suzanne Valadon,...). Cet art, par les ruptures qu’il opère, est à l’image de son siècle: deux guerres mondiales, des bouleversements esthétiques, des transformations profondes, des changements d’intérêt, tant de la part des artistes (Maurice Utrillo, Pierre-Albert Marquet, Maurice de Vlaminck, Marcel Gromaire, André Lhote, Pompon, César,...) que des spectateurs.
Le département Beaux-Arts se termine par trois salles consacrées à l’abstraction géométrique (collections Geneviève Claisse, André Le Bozec, Eva-Maria Fruhtrunk). Ces salles vous invitent à découvrir des œuvres (dessins, gravures, peintures, sculptures) qui ont comme point commun la recherche de l’ordre dans un univers de pureté formel. Les artistes de ce courant ont abandonné les «illusions» de la figuration pour adopter un nouveau langage dans lequel la forme, l’espace, la couleur, la lumière tiennent les rôles principaux.
Notre avis

Idéal avant d'aller à la découverte des rues de Cambrai. Le spectacle audio-visuel du plan relief de la ville à la fin du XVIIème siècle vous retrace toute l'histoire de la cité.

Horaires

Ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h : du mercredi au dimanche à tous les publics.

Ouvert aux groupes uniquement les mardis et sur réservation préalable.

Fermé les 1er janvier, 1er mai, 8 mai, le jeudi de l'Ascension, 14 juillet, 15 août, 1er novembre, 11 novembre et 25 décembre. Le musée n’est plus ouvert le mardi durant le mois de juillet. Ouvert les dimanches de Pâques et de Pentecôte.

Le 1er dimanche du mois est gratuit pour tous avec l’offre d’une visite groupée gratuite du musée à 16H.

Tarifs

Ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h : du mercredi au dimanche à tous les publics.



Ouvert aux groupes uniquement les mardis et sur réservation préalable.



Fermé les 1er janvier, 1er mai, 8 mai, le jeudi de l'Ascension, 14 juillet, 15 août, 1er novembre, 11 novembre et 25 décembre. Le musée n’est plus ouvert le mardi durant le mois de juillet. Ouvert les dimanches de Pâques et de Pentecôte.



Le 1er dimanche du mois est gratuit pour tous avec l’offre d’une visite groupée gratuite du musée à 16H

Adresse

15, rue de l'Epée
59400 Cambrai

Contact
  • Tél: 03.27.82.27.90
    Fax: 03.27.82.27.91